La démocratie et le débat contradictoire ne sont pas le cheval de bataille des élu.e.s des majorités.

Pourquoi craignent ils autant la consultation des citoyens ?