vous trouverez ci-joint le communiqué de presse concernant la situation politique à Etampes.
P.Tessier
"COMMUNIQUE DE PRESSE D’ANTICOR ESSONNE :

Anticor condamne fermement les récentes violences commises contre des conseillers municipaux à Étampes. Ces événements inadmissibles mettent en lumière un problème de vie démocratique récurrent dans plusieurs secteurs de l'Essonne.  L'engagement politique doit être un engagement pacifique et ouvert. Depuis sa création en 2002, Anticor lutte contre la corruption. Nous souhaitons ici réaffirmer aussi notre combat historique et statutaire pour la promotion de l’éthique et de la transparence en politique.

Il est totalement anormal que la parole politique soit régulièrement bafouée dans certaines communes et les droits à la libre participation citoyenne aux débats publiques ignorés et foulés du pied. 

Nous invitons les responsables politiques de l’Essonne à prendre en compte dans leur collectivité les exigences d’exemplarité de comportement, de libre expression, de publicité des décisions, à plus généralement, s’engager pour rendre plus  sereine et plus apaisée la vie démocratique locale.

Pierre Tessier, Grégoire Turlotte

Co-référents Anticor Essonne"

 

Essonne : deux attaques contre des conseillers municipaux d’Etampes

Les événements prennent une tournure grave à Etampes. Alors que le Conseil municipal prévu mercredi 28 mars n’a pas permis d’élire le maire faute de quorum, dans la nuit, deux conseillers municipaux ont été victimes d’atteinte à leurs biens dans leur propriété.

Aux alentours de 3h30 du matin, Mathieu Hillaire, conseiller municipal d’opposition élu en novembre dernier sur la liste Etampes en commun, a vu ses deux voitures incendiées dans la nuit... Lire la suite