Retour à 4 jours d'école dans les communes de la CCEJR.
En 2013, la réforme instaurant les quatre jours et demi de classe était recommandée par les chronobiologistes et d’autres spécialistes, dont l’Académie de médecine, qui soulignaient la longueur des journées de classe en France, peu propice aux enseignements, notamment pour les plus fragiles. L’Académie de médecine notait alors que l’intérêt de l’enfant devait primer sur celui des adultes.  Un rapport du sénat, début juin soulignait le caractére néfaste de la semaine de 4 jours.
A savoir, pas un seul autre pays en Europe (OCDE) n 'a moins de 5 demi journées par semaine. 
Le retour à 4 jours, c 'est le choix d'un tiers des communes en France, principalement les communes rurales ou périphériques de grande agglomération, aggravant ainsi la fracture du territoire.

Le retour à 4 jours c'est,
pour le confort de certains parents
pour le bénéfice de certains maires...idéologues ou en quéte de budget
le choix corporatiste des enseignants
Mais c'est surtout
Contre l'intérêt des enfants.