On observe depuis quelques jours, loin du dirigisme Parisien, que la raison prends le pas.  Le sens de l'union couplé à la pression de la base semble avoir raisonné les plus sectaires.

Qu en sera t' il de chez nous ?

De nombreuses investitures de candidats communistes et de France insoumise se sont retirés au profit de l'autre (ex: Marseille), et parfois une candidature unique émerge comme en Seine Maritime,  et les Alpes Maritimes.

On ne peut que se réjouir, mais que de temps perdu, d'énergie gachée et blessure à soigner.

Un autre bel exemple.

Yasmine Boudjenah (PCF), 1ère adjointe à la maire de Bagneux, aura pour suppléant un FI
http://www.leparisien.fr/bagneux-92220/ ... 943419.php

Source:

Unis pour gagner !

Législatives des 11 et 18 juin – Le Parti communiste et la France insoumise d’accord pour une candidature de rassemblement dans la 11ème circonscription des Hauts-de-Seine

Déclaration de Yasmine Boudjenah et Aurélien Saintoul

Dans notre circonscription de Bagneux-Malakoff-Montrouge, nous nous réjouissons d’avoir su créer les conditions pour être candidats ensemble. Nous ne laisserons pas les pleins pouvoirs à Emmanuel Macron !

Après les très bons résultats de Jean-Luc Mélenchon au premier tour de l’élection présidentielle dans nos 3 villes, forts du soutien de Marie-Hélène Amiable, maire de Bagneux, et de Jacqueline Belhomme, maire de Malakoff, notre campagne sera dynamique, ouverte et conquérante.

La confiance témoignée le 23 avril par des milliers de nos concitoyens nous oblige : l’accord que nous avons conclu témoigne de notre fidélité envers eux, envers nos valeurs. Il concrétise aussi les souhaits très largement exprimés par les militants de nos formations politiques respectives.

Notre binôme va s’engager dès maintenant pleinement afin d’envoyer à l’Assemblée nationale une députée utile pour combattre le projet libéral du nouveau président, utile pour porter le programme « l’Avenir en commun », utile pour soutenir les luttes, utile pour défendre les habitants et faire avancer les projets de nos villes. Nous avons aussi besoin d’une députée qui combatte résolument le Front national et ses idées dangereuses : c’est le progrès social qui fera reculer l’extrême-droite.

Nous nous adressons très largement aux électeurs, aux citoyens progressistes, attachés aux valeurs de solidarité, de justice sociale, de paix. Nous allons porter un projet construit avec les citoyens, pour faire entendre la voix des habitants, défendre les services publics, faire naître la 6ème République, faire de la jeunesse une priorité et commencer la planification écologique.

Yasmine Boudjenah (PCF), candidate titulaire

Aurélien Saintoul (FI), candidat suppléant

Le 11 mai 2017