Le 10 janvier, la déclaration de candidatures aux législatives est bouclée par la France Insoumise, en cette fin de semaine il en sera de même au Parti Communiste Français. Le cadre proposé par JL Mélenchon (1) est restrictif pour ses partenaires. Qu'on se le dise : il n’y aura pas de frondeurs dans le groupe parlementaire des “Insoumis” que Jean-Luc Mélenchon souhaite obtenir en 2017 !

Ainsi, il y aura bien des candidats PCF et des candidats insoumis dans l'ensemble des circonscriptions. Dans de nombreux groupe FI/Insoumis/Front de Gauche, la température monte.

Selon Pierre Laurent, il n'a jamais été question d'un accord électoral avec la France Insoumise (2), mais le ton avait été donné du côté de France Insoumise (3). Ces interprétations sont probablement provocatrices de la part des deux camps. 

La liste d'arguments pour la division dans chaque camp est longue, réelle mais surtout contreproductive. 

Une lutte fraticide ? C'est peu probable et pas raisonnable, d'un côté ce serait un choix suicidaire pour les communistes de soutenir un candidat qui va soutenir partout des candidats contre les candidats PCF (4,5) et de l'autre l'icône médiatique ne remplace pas les militants, et JLM ne peut se permettre de se passer d'un million de voix communistes (6). On espère que des discussions auront lieu localement et qu'elles aboutiront à des candidatures communes même sans accord national.

Car, à moins de tenir absolument à avoir une Assemblée composée d'une majorité absolue de députés de droite avec pour seuls groupes d'opposition le  FN et le PS, les partisans du Front de Gauche et de France insoumise devront s'entendre, et à défaut d'accords nationaux cela fera sous couvert d'accords locaux.

Tout le monde devra mettre de l'eau dans son vin et éviter les provocations stupides.... à moins d'être la gauche la plus bête.

 

(1) Charte Insoumise des législatives

(2) http://www.politis.fr/articles/2017/01/ ... hon-36106/

(3) Après leur convention, les insoumis créent l’irréparable

(4) Législatives: la "priorité" de Laurent (PCF) est d'éviter "la dispersion"

(5) Concurrence aux législatives!! Il ne restera qu’un avenir en commun

(6) Présenter des candidats "insoumis" contre les sortants du PCF est stupide !